top of page

MISSION2 : Pouvoir se soigner

Expérience 3 : Peut-on perfuser un patient en impesanteur ?

En cas d’urgence, la perfusion intraveineuse est privilégiée pour hydrater et traiter les infections.
Mais la gravité Martienne peut-elle perturber ce dispositif ?  

Objectif : Mesurer la différence de pression au sein d’un fluide à deux profondeurs différentes en fonction de la pesanteur, pour répondre à la question posée.


 Dispositif et protocole expérimental :

_2172ae61-085d-4bc8-a82d-dce4b0c2c318.jpeg

Matériels :

Capteur à pression différentielle Micro Bit
Accéléromètre
Caméra

Image2.png
  1. Mesurer la différence de pression à l’aide d’un capteur de pression différentiel à deux profondeurs différentes.                                                                                                 

  2. Modéliser la pression en fonction de l’intensité de la pesanteur.
     

Réinvestissement :

  • Exploiter les données pour répondre à la problématique.

  • Utiliser les données pour vérifier la proportionnalité de la pression avec la pesanteur.

  • Partage des données sur le site
     

Expérience 4 : La coagulation du sang est-elle possible en impesanteur ?

La viscosité est importante en médecine, car le corps humain contient de nombreux fluides différents. Par exemple, le sang est plus visqueux que l’eau et en cas de coupure le sang coagule rapidement sur Terre. Et sur Mars ?

Objectif : Mesurer la viscosité d’un fluide de densité proche de celle du sang.

 

Dispositif et protocole expérimental :

Image3.jpg
Image4.jpg
  1. Mesurer la viscosité du fluide en fonction de l’intensité de la  pesanteur.                                                                                                                    

  2. Modéliser la viscosité en fonction de l’intensité de la pesanteur.
     

Réinvestissement :

  • Exploiter les données pour répondre à la problématique

  • Partage des données sur le site
     

mars-4k-astronaut-alone-wallpaper-preview.jpg
bottom of page